Séances plénières

Mercredi 10 avril
8 h

Créativité. Collaboration. Connexion.
(Présenté en français avec traduction simultanée)
Elizabeth-Ann Doyle, MU

Elizabeth-Ann Doyle personnifie parfaitement le thème du congrès de cette année. Chef de file inspirante, Elizabeth-Ann a une vision qui unit les générations et les cultures. En collaboration avec les habitants de quartiers, les jeunes et la Ville de Montréal, l’organisme qu’elle dirige crée des murales de grandes dimensions ancrées dans les communautés locales. Elle désire par cette action permettre aux gens de vivre l’art au quotidien, déclencher une transformation sociale et léguer à Montréal un véritable Musée d’art à ciel ouvert ! Elizabeth-Ann parlera de sa vision créative et des collaborations et partenariats importants qui l’ont aidée à donner vie à sa vision.

 

Commanditaire :


Mercredi 10 avril
12 h 30

Government Relations – at CAGP & Beyond…
(présenté en anglais avec quelques passages traduits en français)
Grant Monck, Chair, CAGP GR Committee
Amanda Stacey, Chair, CAGP National Board
Senator Terry Mercer, Chair, Special Senate Committee on the Charitable Sector

 

 

 

 

S’affirmer comme porte-parole solide et bien informé sur les questions fiscales ayant des répercussions sur la philanthropie est au cœur de la mission de l’ACPDP qui consiste à soutenir l’essor de la planification stratégique de dons de bienfaisance et 2018 a été une année importante sur le plan législatif en ce qui concerne le secteur de la bienfaisance canadien. Ce panel de plénière réunira  le président du comité des relations gouvernementales de l’ACPDP, Grant Monck, et la présidente du conseil de l’ACPDC, Amanda Stacey, qui présenteront une vue d’ensemble du travail accompli par l’association en ce qui a trait aux relations gouvernementales en 2018 ainsi que les actions futures planifiées par le comité. Les participants entendront ensuite le sénateur Terry Mercer, président du comité sénatorial spécial du secteur de la bienfaisance, qui nous fera part des réflexions et des observations émanant des consultations et des discussions du comité au cours de la dernière année. Posez vos questions pendant la période de questions avant de conclure le tout par un dessert et un rencontre de réseautage dans l’aire d’exposition !

 

Commanditaire :


Jeudi 11 avril
8 h

Marginal – autiste. gay. immigrant. agent de changement.
(Atelier de formation donné en anglais)
Andreas Souvaliotis, Carrot Rewards


« Le message qu’envoie Andreas est simple et puissant : tirez profit de la différence qui vous caractérise afin d’améliorer le monde. Nous sommes tous des marginaux et avons tous des particularités qui nous distinguent. Dans notre quête de conformité et de normalité, nous étouffons souvent ce qui nous rend spécial. » —Justin Trudeau et Sophie Grégoire, en préface du livre d’Andreas Souvaliotis

 

Commanditaire :

TD_SHIELD_PRINT_LOGO_COL_RGB


Jeudi 11 avril
12 h 30

Assemblée générale annuelle de l’ACPDP
(présenté en anglais avec quelques passages traduits en français)

N’oubliez pas d’assister à l’assemblée générale annuelle de l’ACPDP ! Venez écouter la présidente du conseil et la directrice générale de l’association présenter les faits saillants de l’année écoulée, élire les nouveaux membres du conseil d’administration et prendre connaissance du rapport des vérificateurs pour l’année 2018. C’est pour nos membres l’occasion par excellence d’intervenir et de poser des questions qui leur tiennent à cœur. Suivra un bref rapport sur la Fondation de l’ACPDP qui mettra l’accent sur le succès qu’elle a connu en 2018 et sur les retombées de la Fondation sur la planification stratégique de dons au Canada.


Jeudi 11 avril
14 h 30

Le Franc débat
(Atelier de formation donné en anglais)
Le forum de discussion qui se tient chaque année en l’honneur du Dr Frank Minton est de retour en 2019, mais sous un autre format – Vive le Franc débat !

Les organismes de bienfaisance sont un élément important du tissu social et économique canadien et jouent un rôle vital dans la création de collectivités saines et soucieuses du bien commun. Mais puisque la société évolue, que les technologies viennent bousculer nos vies et que les problèmes auxquels les collectivités font face deviennent de plus en plus complexes, nous pouvons nous demander si les organismes de bienfaisance arriveront à s’adapter et à innover suffisamment pour répondre aux besoins sociaux. Bref, sont-ils en mesure d’affronter les nouveaux enjeux sociaux qui se présentent ?

Nos quatre débatteurs discuteront de la proposition suivante : Il est résolu d’affirmer que les jours meilleurs des organismes de bienfaisance sont révolus.

 

 

 

 

Pour : Stephen Huddart, McConnell Foundation
« Le rôle de la bienfaisance dans la société diminue. Quand nous savons qu’il est possible de prévenir la pauvreté par la hausse du salaire minimum et un revenu de base universel, l’aumône semble démodée et paternaliste. Il vaut mieux s’attaquer aux défis actuels à la source et de façon systématique au moyen d’efforts collaboratifs des secteurs public, privé et communautaire. »

Lauren Sears, Common Good Solutions
« Les Canadiens donnent collectivement des milliards de dollars aux organismes de bienfaisance, pourtant les problèmes sociaux qu’ils affirment résoudre persistent. En tant que génération ayant hérité de ces défis, nous voulons des solutions qui s’attaquent à ces problèmes et en traitent aussi les symptômes. »

 

 

 

 

 

Contre : Susan Manwaring, Miller Thomson LLP
« Pauvreté, toxicomanie, dommages environnementaux, maladies – toutes les circonstances qui ne génèrent pas d’argent ni la capacité de faire de l’argent. La beauté de la bienfaisance, c’est qu’elle ne juge pas, elle améliore le sort des collectivités au profit de tous : elle doit être préservée pour éviter que l’économie dicte tout. »

Bob Wyatt, The Muttart Foundation
« Les organismes de bienfaisance aident les gens depuis plus de 400 ans. Ce n’est guère un ‘’feu de paille’’. On ne peut pas en dire autant des mots à la mode qui circulent. »

 

 

 

 

 

Modérateur : Nancy Wood, CBC

 

Commanditaire :


Vendredi 12 avril
8 h

L’histoire de Molson : Leadership, engagement et civisme à long terme
(Atelier de formation donné en anglais)
Helen Antoniou, accompagnatrice de cadres et auteure

En tant que coach de haute direction, membre bénévole de conseil et auteure du best-seller du Globe and Mail, Back to Beer…and Hockey: The Story of Eric Molson, Helen parle des idéaux philanthropiques que nous nous efforçons d’atteindre au sein de notre municipalité, de notre province et de notre pays. À l’aide d’histoires tirées de son livre, Helen expliquera comment le leadership, l’engagement et le civisme à long terme peuvent avoir un impact positif durable.

 

Commanditaire :


Vendredi 12 avril
12 h 30

Poursuivre ses rêves
(Atelier de formation donné en anglais)
Mike Downie, cofondateur de Secret Path et réalisateur de documentaires

Pendant plus de 30 ans, Mike Downie a vu défiler devant lui la carrière musicale vertigineuse de son frère Gord. La réussite de son frère a fini par lui donner envie de réaliser ses propres rêves et de voler de ses propres ailes. Au cours de cet exposé fascinant, Mike nous fera part avec humour et perspicacité de moments décisifs de sa vie afin de nous inciter à nous lancer sans la moindre hésitation à la poursuite de nos rêves. Après de nombreux détours, il a fini par se découvrir une passion pour le cinéma et la télévision et par mettre sur pied, avec son frère Gord, le projet qui lui tient aujourd’hui le plus à cœur : le projet Secret Path.

 

Commanditaire :